Logo AFFDO

Actu du don

Un enjeu essentiel : sauver des vies

La cause du don d’organes est encore mal appréhendée par le grand public en France. Les enquêtes d’opinion montrent que les Français ont intégré le don d’organes dans leurs préoccupations relatives à la santé. Ils sont aujourd’hui conscients de l’enjeu que représentent le don d’organes et la greffe, et y sont massivement favorables : 79% déclarent qu’ils sont favorables à faire eux-mêmes don de leurs organes (étude Fondation Greffe de Vie / OpinionWay, Février 2013).

Pourtant, le taux d’opposition au prélèvement d’organes se situe en France depuis plusieurs années au-delà de 21%. Dans la plupart des cas, cette opposition est exprimée par la famille du défunt, dans un moment d’émotion et de souffrance lié au deuil, et sans connaître le véritable souhait de la personne décédée.

19.000 personnes en 2013 sont en attente de greffe en France, alors que seulement 5.115 transplantations sont réalisées cette année là. Or, chaque année, plusieurs milliers de greffes potentielles sont perdues pour cause d’opposition au prélèvement.

Faire reculer le refus de prélèvement exprimé par les familles, pour faire progresser le don pour la greffe, est d’une importance capitale. Des milliers de vies chaque année sont en jeu.

Actualité 2017

Consultez le magazine le plus récent de l'AFFDO

  Magazine AFFDO Infos 2017

 

 

Partenaires

  • Image1
  • Image14
  • Image4
  • Image7
  • Image9
  • Montpellier
  • amestra
  • chru
  • eurofins_1
  • fondation greffe de vie
  • jardins de sophia
  • vestia

Facebook

Twitter

YouTube