Logo AFFDO

Le don et la greffe

schéma site AFFDO Le don et la greffe

Le don :

Le don d’organes : une question de vie

Pour sauver leur vie, des hommes, des femmes et des enfants de tous âges ont besoin d’une greffe d’organe. Cet espoir ne leur est permis que parce que d’autres personnes font don de leurs organes après leur mort.

Ainsi, chacun d’entre nous peut être concerné, un jour ou l’autre, par le don d’organes ou par la greffe.

Chacun de nous doit savoir qu’il peut sauver des vies, même après sa mort.

Dire son choix sur le don d’organes et connaître celui de ses proches, c’est s’assurer que la volonté de chacun sera connue, comprise et respectée.

Qu’en dit la loi française ?

La loi française repose sur le principe du consentement présumé, à savoir que :

« Chacun d’entre nous est considéré comme favorable au don de ses organes après sa mort, à moins de s’y être opposé de son vivant. »

Selon la loi de bioéthique, le don d’organes est anonyme et gratuit.

La greffe :

La nécessité d’une greffe se profile lorsqu’un organe vital cesse de fonctionner, menaçant à court terme la vie du malade en danger. On peut transplanter plusieurs organes.

Les chiffres en 2011 :

19.000 personnes par an sont en attente de greffe en France, alors que seulement 5.115 transplantations sont réalisées chaque année

Actualité 2017

Consultez le magazine le plus récent de l'AFFDO

  Magazine AFFDO Infos 2017

 

 

Partenaires

  • Image1
  • Image14
  • Image4
  • Image7
  • Image9
  • Montpellier
  • amestra
  • chru
  • eurofins_1
  • fondation greffe de vie
  • jardins de sophia
  • vestia

Facebook

Twitter

YouTube